Le format en portions contribue à la réduction du gaspillage alimentaire

Portion La Vache qui rit®

La portion de fromage est au cœur du modèle économique de Bel. Pratique, ludique, ce format est un moyen de prévenir le gaspillage alimentaire.

Décryptage :

  • composée de la juste quantité de fromage, la portion limite le gaspillage alimentaire : 75 % des consommateurs disent ne jamais jeter du fromage vendu en portions individuelles*;
  • les portions individuelles assurent la parfaite conservation du fromage, même lorsque la boîte a été ouverte. C’est aussi vrai dans le cadre de la restauration collective où 40 % du fromage à la coupe préparé en cuisine est jeté en fin de service. Ce taux est de 6 % pour les fromages en portions ** ;
  • prévenir le gaspillage est la seconde raison d’achat des fromages en portions, après la praticité. Pour 58 % des consommateurs, les portions individuelles sont le format le moins associé au risque de gaspillage, en raison de leur bonne conservation. Bon à savoir : contrairement aux idées reçues, ce n’est pas l’emballage qui a l’impact environnemental le plus important, mais le fromage lui-même si l’on considère l’impact de l’ensemble des étapes nécessaires à sa production et sa commercialisation depuis les matières premières jusqu’à la livraison*. À titre d’exemple, l’aluminium qui enveloppe un triangle de La Vache qui rit® a une épaisseur de 10 microns (7 fois plus fin qu’un cheveu) et les émissions de gaz à effet de serre liées à l’emballage sont 26 fois plus faibles que celles liées au produit.
* Étude IFOP n° 712190, réalisée en avril 2013 auprès de 764 consommateurs de fromage vendu au rayon libre-service sur la base d’une séries de photos de fromages sous différentes présentations : fromages en portions individuelles, fromage râpé, fromages en barquette, fromages entiers.
** Étude Ifop Chef’Eco de 2013.